LEXIQUE               

   


                                                                                                                                                               
                                                                    
       

 
                                                                                                                                                  







 



 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

 *  Abeilles :

Les abeilles (Anthophilla) forment un clade d'insectes hyménoptères de la super famille des haploïdes.

Au moins 20000 espèces d'abeilles sont répertoriées sur la planète dont environ 2000 en Europe et près de 1000 en France.
En Europe, l'espèce la plus connue est Apis mellifera.

* Abdomen :

 C'est la partie postérieure de l' abeille dans laquelle se situent le jabot, l'estomac, l'intestin grêle chez l'ouvrière, les organes génitaux chez la reine et les mâles.
 

* Alvéole :
Cellule de cire de forme hexagonale confectionnée par les abeilles.(Nom masculin ou féminin source larousse et wikipédia)

* Antennes :

Organes qui servent à communiquer, sentir, mesurer la température et l'humidité ainsi que les vibrations . C'est le radar de l'abeille.


* Avette :
Nom commun donné parfois à nos abeilles.



*  Apiculture :
L'apiculture est une branche de l'agriculture qui consiste en l'élevage d'abeilles à miel pour exploiter les produits de la ruche.
L'apiculteur doit procurer au rucher un abri,des soins,et veiller sur son environnement.


* Butiner :
Recueillir le pollen et le nectar des fleurs. l'abeille butine de fleurs en fleurs.

* Butineuse :
Dans la vie d'une abeille il y a plusieurs stades,et elle devient une butineuse vers le 20e jour de sa vie lorsqu'elle quitte pour la première fois sa ruche pour aller chercher le nectar et le pollen sur les fleurs.

*Bourdon(faux) :
Mâles , nettement plus gros que les ouvrières,leur rôle essentiel consiste à féconder la reine. Ils ne possèdent pas de dard et à la fin de l'été ils sont expulsés de la ruche par les ouvrières.

 
* Bournas :
Nom donné autrefois aux ruches qui étaient soit en paille,soit en terre et même dans les troncs d'arbres.

* Brèche :
Rayon de cire que l'on trouve dans la ruche ou fixé sur un tronc d'arbre par un essaim sauvage.

* Brosse :
La brosse à abeilles est nécessaire à l'apiculteur lors de la récolte afin de débarrasser les cadres d'abeilles restantes.

Elle doit être ni trop dure ni trop souple pour être efficace.

* Cire :

Substance secrétée par l' ouvrière âgée d' environ 18 jours.
L' abeille se sert de ses pattes postérieures pour recueillir les petites écailles qui se forment sous son abdomen et qu' elle mastique avant d' édifier en compagnie de ses "collègues" les cellules.


* Cirière :

 Après avoir été nourrices , les abeilles agées de 14 jours deviennent cirières.


 
* Couvain :
Le couvain est l'ensemble des oeufs,larves et nymphes,protégés par les nourrices( ouvrières spécifiques d'abeilles).

 

 Il est généralement situé au centre de la ruche et est entouré de rayons de miel et de pollen (pain d'abeille) pour l'alimenter.

Les larves d'abeilles sont alimentées individuellement par les nourrices plus de 1 000 fois et reçoivent 7 000 visites de contrôle en six jours de ce traitement, leur poids augmentant plus de 1 000 fois pour atteindre environ 140 à 160 mg avant de se transformer en nymphe.

L'ours en est friand (bien plus que le miel) car il contient énormément de proteines.



* Heminoptère :
Ordre d'insecte dont font partis les abeilles,les guêpes et les fourmis . Ils sont présents sur tous les continents sauf l'antartique.

Les hyménoptères sont caractérisés par :

  • deux paires d'ailes membraneuses reliées l'une à l'autre par un système de couplage,
  • les ailes antérieures sont plus larges que les postérieures,
  • l'appareil buccal varie du type broyeur au type lécheur avec des formes intermédiaires.
  • les mandibules bien développées servent à la capture des proies et au façonnage du nid,
  • les maxilles et le labium sont unis par une membrane et forment une sorte de trompe qui permet l'aspiration des liquides,
  • les larves sont pour la plupart dépourvues de pattes mais elles ont une capsule céphalique bien visible,
  • à la fin de leur développement, les larves tissent souvent un cocon d'où l'adulte émerge après la nymphose,
  • les mâles sont haploÏdes car leurs cellules ne renferment qu'un seul exemplaire des chromosomes de l'espèce tandis que les femelles sont diploïdes,
  • leurs cellules possédant une paire de chacun de ces chromosomes.


* Mellifère : 
Les plantes mellifères sont les plantes produisant une bonne quantité de nectar et de pollen par leurs fleurs accessibles aux insectes pollinisateurs comme les abeilles.

Parmi les arbres, on peut citer : le noisetier , le saule marsault,le pommier, le cerisier, l'aubépine ,l'acacia, le châtaignier, l'arbre à miel, le tilleul, l'érable champêtre...                     

Parmi les arbustes, on peut citer : la bourdaine, le prunellier, le troène, le néflier, la ronce commune, le lierre grimpant, la symphorine blanche ...

Parmi les fleurs, on peut citer : la bruyère,  la bourrache officinale, le mélilot blanc,la moutarde, la sauge des prés...

* Miellat :
Le miellat est un liquide épais et visqueux excrété par des insectes (puceronscochenilles etc.) qui le déposent sur les végétaux.
Ce liquide, issu du métabolisme de l'insecte est riche en sucres et acides aminés.La proportion du miellat dans le miel  peut être révélée par la présence de spores de champignons, lors des études de « spectre pollinique ».



* Nectar :
En botanique , le nectar est un liquide sucré secrété par les fleurs et butiné par les insectes et certains oiseaux (colibris).

Cette substance possède, par son goût ou son odeur, un pouvoir d'attraction sur les insectes (abeilles, papillons), certains oiseaux (oiseaux-mouche, sucriers) ou certains mammifères (petits marsupiaux, chauve-souris). En venant s'alimenter sur la plante, ils permettent sa fécondation en provoquant involontairement sa pollinisation.
Dans la mythologie , le nectar est une boisson mythique des Dieux de l'Olympe (hydromel).


* Pollen :

Le pollen  constitue, chez les plantes à graines, l'élément mobile mâle produit par la fleur : ce sont de minuscules grains de forme plus ou moins ovoïde de quelques dizaines de micromètres de diamètre, initialement contenus dans l'anthère à l'extrémité des étamines de la fleur.
 

Le grain de pollen est le gaméthotype mâle, il produit et contient les gamètes mâles, et permet leur déplacement. On le considère parfois à tort comme un gamète. Le grain de pollen est homologue des gamétophytes chez d'autres groupes d'Embryophytes (par exemple du prothalle des fougères) et chez certaines algues. Il fait partie de la phase haploïde du cycle de vie des plantes à graines. Il constitue une génération gamétophytique au sens botanique du terme.



* Pollinisation :

La pollinisation désigne le processus de transport de grains de pollen depuis les parties mâles d'une fleur ou d'un cône vers les parties femelles d'une fleur ou d'un cône. Il concerne uniquement les plantes produisant du pollen, c'est -à-dire les plantes à graines (gymnospermes et angiospermes).

La pollinisation précède la fécondation dans le cycle de vie de ces plantes, c'est une des étapes du processus de reproduction sexuée. Selon les espèces de plantes, la pollinisation fait intervenir différents modes de transport pour le pollen. Beaucoup de plantes à fleurs dépendent des animaux pour cette étape de leur reproduction sexuée. Il existe parfois une spécificité très étroite entre une plante et un animal capable de la polliniser. Les plantes contribuent le plus souvent à l'alimentation des animaux pollinisateurs en leur fournissant pollen en excès ou nectar. 



                                                                                                     
                                                                                                                                











 
     Conditions générales          /            Plan du site            /             Mentions légales           /           Politique de confidentialité